La méthode Upgrader sur un Scott Spark 960-Part#1

Ma chère moitié m’a posé la question tout simplement.

- Mais en fait, tu leur fais quoi aux vélos ?

Mon naturel pédagogique m’a permis de me lancer dans une longue tirade technique pour expliquer en gros qu’un VTT moyen de gamme pouvait devenir un excellent VTT pour pas trop cher avec quelques bons plans et de la cohérence.

Je ne sais pas si ça a suffit pour qu’elle accepte mieux mes heures passées à l’atelier mais ça m’a aussi donné une idée:

« le prochain projet, je fais un article en détail de ce que je vais lui faire subir ».

Et bien voila, nous y sommes.

L’heureux élu est un Scott Spark 960 de 2016. Celui-là

Le Spark à l'achat

Le Spark à l’achat

Voila le traditionnel Bike Check (et c’est pas terrible partout).

  • Fourche RockShox XC30 TK (une version à ressort, pas de cartouche pneumatique)
  • Shifters Shimano Alivio 3×9 (Franchement pour un spad vendu 1700 € neuf, c’est moche)
  • Dérailleurs Avant / Arrière SLX 3×9
  • Freins Shimano M315
  • Pédalier Shimano Octalink
  • BB Octalink
  • JDD Ritchey ZS55/44
  • Tous les autres périphériques sont signés Syncros (marque affiliée à Scott ???)
  • Amortisseur Scott développé par DT Swiss avec blocage 3 positions au cintre (ah enfin du bon matos).

Le lien Culture : https://www.culturevelo.com/Spark-960-7482

On voit donc que les composants sont pour la plupart d’un niveau assez bas avec surtout une ensemble Alivio/SLX et une fourche qui ne sera pas à la hauteur d’un bon XC/Marathon.

Quoi qu’il en soit, les tests lus sur la toile indique que le cadre est vraiment de bonne facture avec un excellent comportement, vif et réactif dans les parties techniques.

Et j’aime ça !

Donc, la première chose c’est d’identifier ce qui va pouvoir se greffer facilement sur le vélo. Alors dans les tiroirs, on va retrouver 1 plateau narrow Wide de 30 dents avec un cassette 10s en 11-40 (sur base XT 11-36 avec pignon de 40 Hope).

Il y a bien entendu les 2 magnifiques roues DT Swiss M1700 Spline 2 montées en tubeless avec Hans Dampf 2.35 pour l’avant et Rocket Ron 2.25 à l’arrière.

On trouve aussi le dérailleur SLX 10s d’origine et un shifter SLX pour aller avec.

Mais avant de monter, on démonte, on nettoie et on graisse ou on change si nécessaire.

C’est parti, on enlève les 2 dérailleurs

Démontage dérailleur 9 vitesses

Démontage dérailleur 9 vitesses

IMG_20191103_130103

Ensuite on démonte toutes les parties mobiles pour vérifier et graisser les roulements

IMG_20191103_130549 IMG_20191103_154253 IMG_20191103_154306 IMG_20191103_154620

Remise en place en respectant les serrages au couple. Par chance, ils sont inscrits sur les écrous, au moins c’est facile.

IMG_20191103_135326 IMG_20191103_163611

Et maintenant, je vais installer le shifter et la chaîne et entamer le réglage du dérailleur.

Il me reste à trouver une fourche de qualité en 29, QR15, non boost, de 100 ou 110 mm de débattement.

Pour rappel, il y a un seuil de tolérance pour les débattements de 10 % donc un cadre de 100 accepte sans crainte une fourche en 110. Après, ça change la géométrie donc le comportement du vélo. Donc 120 OK en ajustant le nombre de bagues sous la potence mais je déconseille fortement au-delà au risque d’avoir un angle trop ouvert et une roue avant trop « allégée » donc en perte d’adhérence.

Je cherche la bonne affaire pour la fourche et le dérailleur XT est en cours d’acheminement. Je pense finir le montage d’ici une quinzaine de jours.

La suite à venir….

Mots-clefs :, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Echiquier Poitevin Buxerolles |
Crazy's Pronos |
Osbornhale28 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fotbaloveobleceniab
| CermozTri
| Eschaponost1